Vol retardé : tout ce qu’il faut faire

Publié le 15 Fév 2020
Vol retardé : tout ce qu’il faut faire

À titre d’information, selon la réglementation, chaque compagnie aérienne est obligée de respecter les horaires de ses vols. Cependant, avec tous les imprévus, personne n’est à l’abri de retard de vol. Que faire si votre vol est retardé ?

Toujours arriver à l’heure prévue

Même si vous avez été informé en avance que votre vol aller être retardé, il n’y a rien de mieux que d’arriver à l’aéroport comme si celui-ci part normalement. Sachez que si vous souhaitez mettre des valises en soute ou encore faire votre carte d’embarquement, les guichets ouvriront et fermeront pendant les heures d’enregistrement prévues. Donc, si votre vol a, par exemple, deux heures de retard, il ne sera pas possible d’enregistrer les bagages plus tard. Il se peut également que le vol est annoncé avec plusieurs heures de retard, mais finalement, la compagnie aérienne rattrape quelques heures. Si vous n’arrivez pas à l’heure indiquée, l’avion peut partir sans vous. En outre, avec certain transporteur aérien ou compagnie spécialisée, vous avez l’opportunité de suivre à temps réel votre avion grâce aux sites internet. En principe, ces derniers peuvent offrir des informations mises à jour en permanence.

Faire une réclamation auprès d’une compagnie aérienne

Effectivement, l’une des premiers réflexes à avoir lors d’un vol retardé, c’est de faire une réclamation auprès de la compagnie aérienne qui opère votre vol. Rapprochez-vous du comptoir et obtenez toutes les informations importantes qu’il faut savoir. Il est également envisageable de contacter l’établissement via son service clientèle ou encore les réseaux sociaux. À noter que certaines compagnies aériennes sont extrêmement réactives sur ces plateformes. À ce moment là, le transporteur aérien est tenu de vous assister jusqu’au départ de l’avion. Il doit ainsi vous fournir des collations ou des boissons ainsi qu’une restauration. Il doit aussi prendre en charge deux communications gratuites. Par ailleurs, si l’avion n’est prévu que le lendemain, vous devez aussi obtenir un hébergement de la part de la compagnie aérienne. Il en est de même pour le transfert entre l’hôtel et l’aéroport.

Connaitre vos droits en tant que passagers

Pour pouvoir obtenir une compensation de la part de la compagnie aérienne, il est indispensable que le vol respecte certaines conditions. Il faut tout d’abord que le retard soit important. Selon la réglementation européenne, ce retard doit être d’au moins deux heures pour un vol de moins de 1 500 km. Tandis que pour un vol entre 1 500 et 3 000 km, il doit être de 3 heures. Enfin, pour une distance survolée de plus de 3 500 km, il doit être de 4 heures. Cependant, il convient de noter que le vol doit également s’opérer dans l’Union européenne pour que l’indemnité soit effective. À part cela, si le retard de l’avion atteint les 5 heures, vous pouvez renoncer au voyage et obtenir le remboursement de votre billet d’avion. Par ailleurs, si la prise en charge n’est pas fournie, vous pouvez avancer les frais, ensuite faire une réclamation. Dans ce cas, il est important de conserver tous les reçus pour vous servir de justificatif.