Vol perturbé : Comment faire pour obtenir une indemnité ?

Les voyages en avion ne sont pas toujours de longs fleuves tranquilles. En effet, il arrive que vous subissiez des désagréments en cours de route. Retard de vol, annulation ou même bagage perdu sont des situations que vous pouvez rencontrer à l’aéroport. On parle de vol perturbé lorsque vous avez un vol retardé ou annulé. Généralement, ces situations chaotiques de vol perturbé sont causées par les grèves. La Réglementation européenne sur les droits des passagers aériens prévoit que les grèves inhérentes aux compagnies aériennes entraînent une indemnisation. Voyons ici quelques détails sur le vol perturbé et le droit à une indemnité.

Qui peut bénéficier d’une indemnité de vol perturbé ?

Un passager est admissible à une indemnité lorsqu’une grève du personnel a entrainé une perturbation de son vol. Aussi, on peut également espérer une indemnité dans les cas où le vol a été annulé ou retardé moins de 14 jours avant la date prévue de départ. Le vol doit avoir été prévu au départ dans un pays de l’UE ou pris en charge par une compagnie aérienne de l’UE à destination de l’UE. De plus, le passager ne pourra bénéficier d’une indemnité que s’il a une réservation de vol confirmée. Dans le cas où le passager a accepté un vol de remplacement, la nouvelle heure d’arrivée doit être différente de celle du vol initial.

Un passager ne sera pas admissible à une indemnité dans le cas où la grève n’est pas imputable à la compagnie aérienne. Il peut s’agir d’une grève du personnel de sécurité aéroportuaire, des bagagistes, du personnel de gestion de la circulation aérienne ou également une grève d’origine politique. Ainsi, seules les personnes ayant subi des vols retardés et annulés par des circonstances imputables à la compagnie aérienne peuvent obtenir indemnisation. Lorsque la compagnie n’est pas en faute, le passager ne sera pas admissible à une indemnité.

Quel montant d’indemnité d’annulation ou retard de vol en cas de grève de la compagnie aérienne

Quel montant d’indemnité en cas de grève de la compagnie aérienne ?

Le montant de l’indemnité d’annulation ou de retard de vol suite à une grève de la compagnie aérienne varie selon la situation. Dans le cas d’une annulation de vol, vous aurez effectivement droit à une indemnisation si la compagnie vous a prévenu moins de 14 jours avant le départ du vol. Pour les vols perturbés ayant été causés par le retard ou l’annulation, le montant de l’indemnité dépend de chaque situation. Si le retard de vol est de moins de 2 heures, le montant de l’indemnité variera entre 150 à 300 €.

Aussi, l’indemnité peut également varier selon le retard du vol. En effet, lorsque le vol est retardé de trois heures ou plus, le passager peut solliciter entre 250 à 600 €. De même la distance entre l’aéroport de départ et celui d’arrivée détermine également le montant du dédommagement. Pour une distance de plus de 1500 km, vous pouvez prétendre à 250 €. La somme sera de 400 € pour les vols compris entre 1500 à 3500 km. Pour les vols de plus de 3500 km, l’indemnité sera de 600 €.

Quelle est la procédure pour obtenir une indemnité en cas de grève aérienne

Quelle est la procédure pour obtenir une indemnité en cas de grève aérienne ?

Pour obtenir une indemnisation suite à une grève du personnel de la compagnie aérienne, il existe une procédure à suivre. Il faut conserver tous vos documents de voyages tels que le billet d’avion, la confirmation de ce billet, la carte d’embarquement et l’attestation de retard de vol. A partir de ce moment, vous disposez de 5 ans pour réclamer une indemnité. Suite à un vol perturbé causé par une grève du personnel de la compagnie, il peut être difficile pour un passager particulier d’obtenir une réparation du préjudice subi. 

Une fois que vous avez vérifié votre éligibilité pour l’indemnité de vol perturbé, vous pouvez rassembler votre dossier. En effet, avec une organisation à vos côtés pour réaliser les démarches, vous pouvez déterminer plus rapidement si l’indemnisation est envisageable pour votre situation. De plus, vous pouvez mettre toutes les chances pour bénéficier d’une indemnité avec l’aide d’un expert en réclamation d’indemnité.

Un droit à une assistance pendant l’attente

Pendant une perturbation, le retard d’un vol peut durer plusieurs heures. Pendant cette attente, un passager en vol court-courrier devra bénéficier de collation et de boisson après deux heures. Pour un vol long-courrier, la prise en charge n’a lieu qu’après 4 heures d’attente. Enfin, en cas de report du vol, l’hébergement et le transport des passagers devront être pris en charge par la compagnie aérienne. Toutefois, vous pouvez annuler votre vol au bout de 5 heures. Dans ce cas, vous renoncez à vos droits de dédommagement.