Vol annulé : les procédures pour obtenir une indemnisation

Suite au désagrément d’un vol annulé, le remboursement n’est pas une démarche automatique. Cependant, la Réglementation européenne sur les droits des passagers aériens prévoit que les victimes d’un vol annulé peuvent demander une réparation de préjudice. Que vous ayez été prévenu quelques jours ou quelques heures seulement avant le vol, vous pouvez tout à fait obtenir une indemnité. Même si la compagnie aérienne vous propose déjà un vol de remplacement, vous avez toujours une possibilité de recevoir une certaine somme en compensation. Pour vous aider, découvrez ici tout ce qu’il faut savoir concernant l’obtention d’une indemnisation suite à un vol annulé.

Sous quelles conditions peut-on obtenir une indemnisation ?

Selon la Réglementation européenne sur les droits des passagers aériens, ces derniers peuvent obtenir indemnisation suite à un vol annulé selon certaines conditions. Tout d’abord, il est impératif que le vol ait pour origine et pour destination un pays membre de l’Union européenne. La compagnie aérienne doit être européenne ou éventuellement avoir un siège social dans un pays membre de l’UE. Aussi, il faut que la compagnie aérienne vous ait prévenu sur l’annulation moins de 14 jours avant la date prévue du départ.

Dans le cas où vous avez reçu une proposition de remplacement, il faut que l’heure d’arrivée du nouveau vol soit considérablement différente au vol d’origine. L’indemnité que vous pouvez percevoir dépendra de l’heure d’arrivée du vol. Aussi, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation seulement si le vol annulé a eu lieu au cours des 3 dernières années. De plus, il est important que vous ayez reçu une confirmation de réservation du vol avec le nombre de passagers ainsi que le numéro de vol. Vous n’aurez droit à une indemnisation que si l’annulation est la responsabilité de la compagnie aérienne. Il s’agit des cas tels que les problèmes techniques, des circonstances opérationnelles ou encore une grève du personnel de la compagnie aérienne.

Quelle serait l’indemnité pour un vol annulé

Quelle serait l’indemnité pour un vol annulé ?

Dans le cas d’un vol annulé, la compagnie aérienne se doit de vous proposer deux options : soit un nouveau vol en remplacement soit un remboursement du billet. Cependant, vous avez toujours la possibilité de bénéficier d’une indemnité. Le montant que vous pouvez percevoir varie selon plusieurs facteurs à prendre en considération. L’indemnité dépend de la distance entre l’aéroport de départ et d’arrivée du vol. Pour les vols de moins de 1500 km, le montant sera de 250 € par passager. Un montant d’indemnité de 400 € sera prévu pour les vols intracommunautaires de plus de 1500 km.

Quel recours entreprendre pour une demande d’indemnité

Quel recours entreprendre pour une demande d’indemnité ?

Si votre vol a été annulé, n’hésitez pas à commencer les démarches pour une demande d’indemnisation. La première étape à faire est de rassembler toutes les preuves pouvant justifier que votre vol a bien été annulé. Il peut s’agir d’une carte d’embarquement, de bons ou encore d’autres documents de voyage. Aussi, il est important de conserver toutes les démarches supplémentaires que l’annulation du vol a entrainées. Par la suite, demandez également à votre compagnie aérienne une confirmation écrite de l’annulation du vol et les raisons qui l’ont causé.

Sachez que les démarches pour obtenir dédommagement ne sont pas simples. En effet, les compagnies aériennes vont tout faire pour éviter de payer une indemnité. C’est pourquoi les demandes sont souvent rejetées. Ainsi, il faut absolument persévérer. Pour vous aider, vous pouvez faire appel à un spécialiste en matière d’indemnisation de vol annulé. Ces experts pourront vous aider à réclamer le dédommagement auquel vous avez droit.

Une responsabilité directe de la compagnie aérienne

Il est important de noter qu’une indemnisation a lieu uniquement si la compagnie aérienne est responsable de cette annulation. En d’autres mots, la cause de l’annulation du vol doit relever de la décision de la compagnie aérienne. Elle ne doit pas être influencée par des facteurs extérieurs comme la météo par exemple. Lors du vol de remplacement, il est impératif que vous arriviez à l’heure à l’enregistrement.

Dans le cas contraire, vos chances d’être dédommagé se verrons réduites à néant. En effet, un retard à l’enregistrement entraîne un retard du vol pour tous les autres passagers. Selon la loi européenne, on a seulement 5 ans pour réclamer ses droits. De cette manière, la compagnie aérienne vous remboursera uniquement si le vol date de moins de 5 ans. Il est à noter que la juridiction européenne ne s’applique qu’au vol dont l’aéroport de départ se trouve dans l’Union.