Vol retardé : comment obtenir une indemnisation ?

Avant d’aller plus loin, vous devez savoir que tous les vols au départ des aéroports situés dans l’Union européenne sont soumis à une réglementation spécifique.Celle-ci donne surtout droit aux passagers une compensation en cas de perturbation de vol. Pour en bénéficier, il existe cependant une étape à respecter et quelques conditions à vérifier. Autrement dit, les démarches d’indemnisation peuvent être longues et prennent souvent plusieurs mois. Vous devez envoyer des lettres à la compagnie, à l’inspection, et en cas de besoin, introduire une procédure judiciaire. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux solliciter les services d’une entreprise spécialisée pour qu’elle prenne en charge les démarches à votre place.

Quelles sont les conditions d’indemnisation en cas de retard d’avion ?

Plusieurs conditions d’indemnisation sont à prévoir en cas de retard de vol. Tout d’abord, pour que votre réclamation soit prise en compte, il est impératif de préserver tous vos documents de voyage.Ceux-ci prouvent, en effet, que vous faites bel et bien partie des passagers sur le vol. Ensuite, vous pouvez prétendre à une indemnisation si votre vol accuse un retard supérieur à 3 heures à l’arrivée à destination. Votre dédommagement peut être également conditionné par une annulation ou un refus d’embarquement. Aussi, il faut que le vol soit au départ d’un aéroport européen, ou à destination d’un aéroport européen. À ce propos, il est de mise que la réservation soit faite avec une compagnie dont le siège social se trouve dans l’Union européenne.

Il est important de considérer séparément chaque retard ou annulation afin de définir si votre compagnie aérienne peut être tenue responsable de ce désagrément. Il peut s’agir d’un cas de force majeure.Par ailleurs, pour les vols en provenance d’un aéroport situé dans un État tiers, seuls les vols exploités par une compagnie aérienne de l’Union européenne sont concernés par le dédommagement.

Quel est le montant de l’indemnité pour un vol retardé

Quel est le montant d’indemnité pour un vol retardé ?

Vous êtes admissible à une indemnisation dès lors que vous subissez un retard de vol de plus de 3 heures ou encore si votre vol a fait l’objet d’une annulation ou d’un refus d’embarquement. Avant de savoir le montant de l’indemnité pour un vol retardé, vous devez vérifier si votre vol retardé répond aux critères du Règlement européen. En France, la réclamation doit être effectuée dans les 5 ans suivant la date du vol. Par contre, ce délai est uniquement d’un an en Belgique. Quant au montant de l’indemnisation, celui-ci peut s’élever jusqu’à 600 € par personne. Cependant, ce montant varie en fonction de la distance du vol et de la nature du retard. Alors, vous avez droit à un dédommagement de 250 € pour des vols jusqu’à 1 500 km, 400 € pour tous les vols intracommunautaires de plus de 1 500 km. Les vols extracommunautaires dont la distance est comprise entre 1 500 et 3 500 km bénéficient également d’un dédommagement de 400 €. Pour les autres volsextra-communautaires, ce montant s’élève jusqu’à 600 €.

Comment faire une réclamation

Comment faire une réclamation d’indemnisation ?

Si votre vol a été retardé ou annulé, vous avez le droit de déposer une réclamation auprès de votre compagnie aérienne. Il est également possible de faire appel à une entreprise spécialisée pour réaliser les démarches à votre place. Si vous décidez d’entamer vous-même votre réclamation, vous devez déposer une demande sur un simulateur en ligne. Pour cela, ce dernier vous demandera la vérification de votre vol. En quelques minutes, vous serez en mesure de prétendre à une indemnisation ou non. À noter que cette étape est entièrement gratuite. Ensuite, la création d’un compte de réclamation est obligatoire si vous souhaitez poursuivre votre démarche. De ce fait, vous devez communiquer vos informations personnelles ainsi que toutes les données relatives à la liste des passagers et celles de votre plan de vol. Après avoir réuni toutes ces informations essentielles, vous pouvez maintenant ouvrir votre compte de réclamation grâce à votre simulateur. Il est à noter que cette démarche vous sera indispensable pour déposer votre plainte lors d’un vol en retard, annulé ou surbooké.

Quand suis-je éligible à une indemnisation ?

En règle générale, lorsque vous arrivez à destination avec un retard de plus de 3 heures (2 heures en cas d’annulation) et qu’aucune circonstance extraordinaire n’est déclarée, alors vous êtes éligible à un dédommagement. Toutefois, certaines compagnies aériennes profitent souvent de votre ignorance pour vous annoncer qu’il y avait des circonstances extraordinaires. De ce fait, elles refusent catégoriquement des réclamations valables.

C’est pourquoi on vous recommande de solliciter les services d’une entreprise spécialisée pour réaliser certaines démarches à votre place. Celle-ci vous permet d’obtenir facilement l’indemnisation qui vous est due. Afin d’avoir une idée sur le montant, il existe des simulateurs en ligne que vous pouvez utiliser pour réclamer vos droits, notamment votre dédommagement.