3 étapes à suivre pour obtenir votre indemnisation

1

Dépôt de votre réclamation

La demande de réclamation doit être faite le jour où la compagnie aérienne annonce le retard du vol. Pour cela, les passagers devront envoyer deux documents indispensables qui feront l’objet d’une analyse avant d’être validés. Après avoir obtenu une réponse favorable sous 72 heures minimum, le mandataire que vous avez choisi adressera un premier courrier à la compagnie aérienne.

2

Traitement de la demande

Dès la confirmation de votre demande, le professionnel que vous avez contacté devra analyser toutes les données du vol tout en étudiant les conditions météorologiques. Même si votre réclamation est valable, votre compagnie aérienne pourra la rejeter. Si cette dernière est véritablement responsable de la perturbation, votre mandataire pourra faire en sorte que vous receviez un dédommagement adéquat.

3

Obtention de l'indemnité

L’obtention de l’indemnité sera définie en fonction de la durée du retard et de la raison de la perturbation.
En règle générale, cette compensation sera accordée par la compagnie aérienne si le retard excède les 3 heures et n’est due à aucune circonstance extraordinaire.

Problème vol

Les passagers ont le droit de réclamer un dédommagement lorsque leur vol est perturbé.

Le retard d’embarquement est l’une des principales sources de frustration lors d’un voyage. Les compagnies aériennes proposent généralement des alternatives en guise de dédommagement.

L’annulation d’un vol peut grandement impacter votre voyage car celle-ci peut entraîner un décalage de 2 heures sur l’heure d’arrivée initialement prévue.

Dans le cadre d’une annulation, la compagnie est en charge de vous trouver une place sur un prochain vol ou, le cas échéant, vous dédommager. Le montant de cette indemnisation peut atteindre les 600 euros et varie en fonction du désagrément : annulation ou retard.

Environ 98 % des plaintifs ont réussi à obtenir un dédommagement.

Nos clients donnent leur avis

Notre voyage en famille a été annulé. Heureusement, notre dossier de remboursement a bien abouti grâce à ce guide d’indemnisation de vol.

Anastasia Duncan

Même si mon voyage en solitaire a été retardé, j’ai profité d’un remboursement en me rendant sur ce site spécialisé dans l’indemnisation de vols.

Sebastian Patterson

Notre séjour à deux a été raccourci par un vol retardé. Toutefois, nous avons été vite remboursés grâce aux conseils sur ce guide d’indemnisation.

Kyle Stevens

J’ai réservé un vol pour un voyage avec ma fille. Il a été annulé, mais nous avons profités d’une indemnisation rapide grâce aux conseils de ce site.

Christina Grant

Nous étions victimes d’un vol retardé lors de notre dernier voyage. Nous avons suivi tous les conseils sur ce site et nous avons obtenu notre indemnisation.

Lois Ryan

Optimisez vos chances d'obtenir une indemnisation
de vol retardé grâce à ce guide.

Vos droits en cas d’annulation ou de retard de vol

Lors d’une annulation ou d'un retard de vol, vous pouvez prétendre à une indemnisation financière si votre vol accuse un retard de plus de 3 heures à l’arrivée à destination. L’annulation et la surréservation (refus d’embarquement) vous donnent aussi droit à un dédommagement.

  • Dans l'Union Européenne
  • Aux Etats-Unis

Votre indemnisation dans l’Union européenne

Si vous avez opté pour un vol depuis ou vers un aéroport européen, vous pouvez jouir de protections parmi les plus strictes du monde en termes de droits des passagers aériens. En effet, il existe une réglementation, connue sous le nom EC 261, qui s’applique aux vols européens, que ce soit au départ ou en provenance d’un pays membre de l’UE. Cette règle indique clairement que les compagnies aériennes doivent indemniser leurs passagers lors de tout trajet perturbé. Ainsi, vous pouvez recevoir une indemnisation pouvant atteindre les 600 €, sous condition.

Le dédommagement aux États-Unis

En matière de surréservation, les États-Unis d’Amérique disposent de lois claires en matière de surréservation. En cas de refus d’embarquement à cause d’un surbooking de votre vol, il vous est possible de réclamer une indemnisation qui peut aller jusqu’à 1 350 $. Aussi, les passagers aux États-Unis profitent également d’une réglementation claire concernant le retard sur le tarmac et le problème lors du transport des bagages.